Il est difficile de s’entendre sur une définition claire et exacte du terme soft skills. On parle plutôt de « savoir être » de « compétence douce » ou comportementale. Mais qu’est-ce que c’est exactement ?

Il y a autant de façons de comptabiliser les soft skills que de façon de les développer : 15 selon le magazine Forbes, 12 selon Cadremploi. Todoskills en a fait une roue colorée divisée en 6 grandes catégories qui sont les suivantes :

  • Communication (orale, écrite, non-verbale…)
  • Compétences interpersonnelles (relations en équipe…)
  • Leadership (décision, négociation, responsabilité…)
  • Apprentissage (autonomie, curiosité, esprit d’entreprendre…)
  • Compétences intrapersonnelles (gestion du stress, du temps confiance en soi, résilience…)
  • Réflexion & imagination

Plutôt que de vous faire un catalogue à la Prévert, je préférerais vous parler de quelques-unes que vous pourriez cultiver pendant vos congés, si vous avez la chance d’en prendre.

1) Soft skills : tout d’abord quelques conseils

Avant de chercher à en développer une en particulier, je vous invite tout d’abord à cultiver celles que vous avez déjà. Mais peut-être ne savez-vous-même pas que vous l’avez.

Une compétence douce est le socle sur lequel vous prenez appui pour prendre votre essor.

2) Pourquoi chercher ses soft skills ?

  • Se mettre en confiance (savoir sur quoi on peut s’appuyer pour avancer)
  • Atteindre ses objectifs (mettre ses talents au service de ses objectifs et ainsi agir dans la bonne direction)
  • Augmenter ses défis (le transposer dans divers domaines en relation avec son objectif)
  • Développer qui l’on est (utiliser ce talent identifié à bon escient, dans le bon contexte)
  • Réussir ce que l’on fait en ayant du plaisir

Il est beaucoup plus profitable de s’appuyer sur celles-ci, ses points forts que d’essayer de rectifier ses points faibles.

Même si elles ne s’apprennent pas à proprement parler, comme les hard skills (ou compétences techniques), les soft skills peuvent également être développées. La créativité, la confiance, l’esprit d’équipe ou la rigueur, pour ne prendre que quelques exemples que je vais détailler, peuvent ainsi être stimulées dans le cadre familial. Et c’est pour cela que les vacances sont le moment idéal pour le faire, loin des contraintes du quotidien.  

soft skills

3) Soft skills : demandez à votre entourage

Les identifier est indispensable pour les exploiter de façon optimale dans une situation professionnelle. Et pour les identifier rien de tel que de demander autour de vous quels sont les qualités que votre entourage vous reconnaît.

Identifier par exemple les principales raisons pour lesquelles vous recevez régulièrement des demandes d’aide. 

Demandez à 3 personnes de votre entourage :

  • Quand tu penses à moi, quelle qualité te vient tout de suite à l’esprit ?
  • Pour résoudre quel problème me demanderais-tu mon aide ?
  • Quelle expérience dans mon parcours t’a marqué ou surpris (positivement) ? Pourquoi ?

Leur demander de vous citer des exemples, afin de renforcer la crédibilité de ce qu’ils disent.

4) Quelques idées de soft skills à entretenir ou développer

Inventez une activité de toutes pièces pour faire jaillir votre créativité

L’été le stress laisse souvent place à la détente et à la sérendipité (aptitude à faire par hasard une découverte inattendue et à en saisir l’utilité). C’est donc l’occasion de tester différentes choses, tester de nouveaux concepts et façons de faire, de manger, de découvrir…Et le mental se met au repos pour laisser place aux émotions et aux ressentis. Bienvenue créativité !

Montrez-vous tels que vous êtes pour gagner en confiance

Toute l’année, vous superposez les couches de fond de teint pour ne pas laisser voir que vous rougissez souvent en public…Ou vous n’osez pas faire ceci, cela car vous avez peur de la réaction de votre manager, de vos collègues

La confiance en soi est une thématique qui revient souvent dans mes coachings. En apprenant à vous aimer tels que vous êtes, et non pas selon ce que vous faîtes ou laissez paraître, vous gagnerez en aisance, en liberté et en estime de vous.

softskill équipe

Organisez une activité avec votre entourage pour développer votre esprit d’équipe

Vous venez d’arriver dans un camping où vous ne connaissez personne ? Allez faire un tour dans les lieux de convivialité. Faîtes des concours de châteaux de sable avec les enfants. Ou bien, organisez une chasse aux trésors au sein du lieu où vous êtes.

La rigueur stimulée si vous êtes plutôt solitaire

Prenez le temps de démarrer une activité minutieuse et durable dans un endroit calme, un puzzle 2000 pièces par exemple avec un motif qui vous fait rêver, un beau paysage. Cela peut vous aider à maintenir votre concentration et votre rigueur sur une thématique qui change de votre quotidien professionnel.

4) Développez vos soft skills sur le terrain

Rien ne vaut la pratique. Agir pour avoir confiance ou avoir confiance pour agir ? J’espère que vous avez choisi la première alternative. Si vous cherchez à convaincre un recruteur que vous avez tel talent pour tel poste, alors il va falloir lui donner quelques exemples concrets prouvant que vous disposez bien de cette compétence douce. Sinon, vous risquez de passer au mieux pour quelqu’un d’excessivement adaptable, adaptable, qui tente de se couler dans un moule qui ne lui correspond pas, et au pire pour un menteur. Et dans les 2 cas, cela risque de vous desservir.

D’où la nécessité de bien vous connaître pour connaître vos limites.

adaptabilité et softskills

Vous me direz à votre retour de vacances quelles sont les soft skills que vous avez développées, peut-être même sans vous en rendre compte 😉

Vous voulez du changement ?

Discutons ensemble de vos envies.

Se re-orienter avec Coach&volution
votre 1ère séance est offerte et sans engagement

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *