La semaine dernière je vous disais que faire un test ou lire un livre sur l’Ikigai pouvait être intéressant mais que cette méthode avait des limites. J’aimerais m’arrêter un instant sur ces limites qui peuvent se transformer en pièges. Je rencontre trop souvent des personnes en souhait de reconversion professionnelle ou de création d’entreprise qui sont encore embrumées après avoir rempli leur diagramme seules.

1ère limite :  Vouloir aller trop vite

Le fait de remplir son schéma avec des termes comme « j’aime le chocolat », « je suis douée en karaté », « je veux créer une entreprise à impact positif », « je maîtrise Powerpoint » ne va pas vous aider à vous épanouir instantanément.  Tout ceci est trop courant, trop flou et on a du mal à voir le lien entre les 4 sphères. Ce serait trop beau. Non, c’est tout de même un peu plus compliqué que ça…. 😉 Vous pouvez vous autoriser à vous consacrer un peu plus de temps, non ? Vous le valez bien….

Quand vous avez terminé de remplir votre Ikigai, vous êtes en fait au début de votre cheminement, mais au moins, vous savez dans quelle direction aller, c’est déjà ça. Vous avez enfin en mains votre boussole et il ne reste plus qu’à y aller. Ne vous inquiétez pas si vous passez par des phases de désenchantement, de déception et de blocages. C’est normal… C’est comme lorsque vous entreprenez un coaching de reconversion professionnelle, il est nécessaire de ne pas vous précipiter et de ne pas attendre des réponses rapides et toutes faites qui ne vous correspondraient de toutes façons pas.

Mon conseil : vous demander en premier lieu pourquoi vous souhaitez trouver votre ikigaï. Quelle image en avez-vous ? Qu’en attendez-vous finalement ? Il ne faut pas vouloir utiliser cet outil parce que votre entourage ou les médias en parlent de pus en plus, mais en fait qu’est-ce que vous recherchez au fond de vous en démarrant cette démarche.

faire son ikigai seul
faire son ikigai seul

2ème limite d’un test ou livre sur l’ikigai : Vouloir absolument trouver des liens précis entre les 4 sphères

Une fois les sphères remplies, regroupez les thèmes qui se ressemblent ou se complètent au sein de chaque sphère. Il se peut que vous ne trouviez pas votre « passion », votre « mission de vie » ou votre « vocation ». En général pour la « profession » c’est plus facile.

Ne vous inquiétez donc pas ! C’est l’objectif ultime je le sais de réunir ces 4 sphères pour parvenir au cœur de l’Ikigai. Mais ne vous cassez pas la tête à vouloir que votre Ikigai soit parfait dès le début. C’est comme un entrepreneur qui attend que tout soit parfait avant de se lancer sur le marché. Cela est tout simplement impossible. Cela contribue même à le faire procrastiner et donc stagner, pour finalement perdre en confiance.

C’est un schéma évolutif qui change au fil des années. C’est notamment en fonction de vos contraintes financières, vos compétences croissantes et les besoins du marché qui évoluent. Et comme l’Ikigai est davantage un mode de vie qu’un simple schéma, continuez à faire vivre votre ikigai. Comment ? En étant régulièrement à l’écoute de ce qui vous anime et motive dans la vie. Autorisez-vous à laisser parler votre « petite voix intérieure ». Celle-ci ne peut s’exprimer que si vous prenez le temps de vous poser un instant et de l’écouter.

Mon conseil : vous pouvez commencer par réserver du temps dans votre agenda pour exploiter une activité qui vous plait et que vous faîtes bien : écrire un blog par exemple car vous pouvez le faire régulièrement en dehors des heures de travail. Et en plus comme cela vous ne mettez pas en péril votre équilibre financier, dans un premier temps.

sphères ikigai

3ème limite :  Lire un livre sur l’Ikigai seul(e) en restant dans son mental

Rester seul(e) en lisant un livre sur l’Ikigai vous donnera une vision seulement mentale. Elle sera conditionnée par ce que vous êtes aujourd’hui. Comme quand vous faîtes des tests sur internet, dans les magazines, ou regardez des vidéos de développement personnel. Rester dans le mental va vous empêcher d’accéder à vos ressources émotionnelles et corporelles qui justement contribuent à la richesse de votre Ikigai. Je vous rappelle à cet effet que le but de l’Ikigai est d’aligner son mental (stratégie) avec son cœur (ressentis) et son corps (actions concrètes). Donc utiliser les trois intelligences à la fois sans en négliger une est indispensable.

De plus, vous aurez beaucoup plus de mal à identifier vos croyances limitantes et blocages psychologiques si vous n’avez pas de recul par rapport à ce que vous indiquez sur votre feuille de test.
Mon conseil : faites-vous accompagner pour avoir un regard neutre et bienveillant sur vos modes de fonctionnement et ainsi ne pas retomber dans vos schémas habituels.

« La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent ».

Albert Einstein

Et vous, avez-vous tenté de trouver votre Ikigai avec un test ou un livre. Comptez-vous vous y plonger cet été ? Quelles en ont été les limites selon votre propre expérience ? Je vous y invite à le faire, et vous propose en toute simplicité de me contacter à la rentrée si certains points vous ont bloqués 😉 Bel été à tous et toutes 😎

Vous voulez du changement ?

Discutons ensemble de vos envies.

Se re-orienter avec Coach&volution
votre 1ère séance est offerte et sans engagement

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *