Vous avez de plus en plus de mal à vous lever le matin pour aller travailler ? La démotivation vous gagne chaque jour davantage ? Sachez que vous n’êtes pas seuls ! Une étude menée par Qapa (agence d’intérim en ligne) en 2019 sur 4,5 millions de salariés a dévoilé que 63 % des Français trouvaient leur job ennuyeux. Pour 26% des hommes et 29% des femmes, il serait même très ennuyeux.

ennui au travail

L’ennui au travail : des risques psychologiques sur le long terme

L’ennui au travail, ou bore-out est à distinguer du syndrome d’épuisement professionnel dit burn out. Il s’agit dans les 2 cas d’épuisement professionnel, mais le burn-out est engendré par une surcharge de travail alors que le bore-out est au contraire lié à une sous exploitation des compétences du salarié. Les 2 maladies sont d’ordre psychologique, mais les conséquences physiques sont identiques : stress, angoisse, dépression…

L’ennui au travail : analyser la situation

Votre priorité est de faire l’état des lieux de la situation : qu’est ce qu’il se passe vraiment ? Décortiquez et analysez votre ennui au travail : à quels moments se présente-t-il ? En présence de qui ? Quels effets a-t-il sur vos relations et votre estime de vous-même ? Les causes en sont variées :

  • Trop de routine : vous réalisez des tâches peu variées, vous avez le sentiment d’avoir fait le tour de votre job, vos journées se déroulent toujours de la même façon. Du coup, vous faites de moins en moins attention à ce que vous faîtes, vous le faîtes machinalement, et c’est là que vous commencez à commettre des erreurs…
  • Pas assez de défis : vous manquez clairement de stimulation intellectuelle.
  • Pas de de perspectives professionnelles : on vous a bien fait comprendre que le poste de votre N+1 n’était pas à prendre et il n’y a aucun autre poste susceptible de vous faire gravir les échelons.
  • L’insuffisance de travail : vous avez terminé votre travail vers 15h et vous tournez comme une âme en peine auprès de vos collègues, qui eux sont surchargés de travail mais n’osent rien vous confier car ce serait trop long à expliquer. Ou alors ils vous donnent les tâches basiques et là, vous vous sentez relégué au stade de stagiaire ou cela vous ramène au 1er cas (routine).
  • Aucune reconnaissance : votre travail n’est pas reconnu, valorisé, voire utilisé. Les travaux et études que vous réalisez sont souvent mis de côté, « pour plus tard ». Bref, vous vous sentez inutile…
Sortir de l'ennui au travail

Et si vous preniez ce temps pour travailler sur votre Ikigaï, ce qui fait votre raison d’être ?

Mettre en cohérence vos envies profondes, vos talents (très insuffisamment exploités dans votre situation actuelle), vos valeurs et votre rémunération possible ?
Si vous participez par exemple à l’un de mes ateliers Ikigaï d’une ½ journée, vous pourrez :

  • Découvrir de façon pratique et ludique comment mettre en place une stratégie gagnante, en menant une réflexion sur vos goûts, vos talents, vos besoins et les valeurs qui vous animent et donnent du sens à votre vie
  • Apprendre à vous recentrer pour être davantage concentrés sur votre objectif d’épanouissement professionnel (reconversion ou création/développement d’entreprise)
  • Remplir le livret Ikigaï qui vous servira tout au long de votre démarche de réflexion

Mettre en place un plan d’action pour oublier l’ennui au travail

Identifier vos sources de motivation vous donnera un élan formidable pour oser changer les choses :

  • Soit en programmant un entretien avec votre manager : les entretiens de fin d’année ne vont pas tarder à arriver. Vous pourrez lui proposer de lancer un nouveau projet interne sur un thème qui vous tient à cœur et qui pourrait faciliter la vie de l’entreprise par exemple. Pourquoi pas organiser une petite conférence ou un atelier entre 12h et 14h ?
  • Soit pour envisager un nouvel avenir professionnel ailleurs. Forts d’avoir identifié votre moteur, votre boussole de vie, vous pourrez, grâce à l’aide d’un coach par exemple, mettre en place un plan d’action pour vous lancer avec sérénité et optimisme dans ce nouveau projet.

Alors, quel est votre nouvel objectif professionnel en cette fin d’année 2020 ? Qu’êtes-vous prêts à faire pour un avenir plus serein, optimiste et motivant ?


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sit commodo fringilla tristique venenatis, ut Praesent elementum elit. quis,